Archives - Actualités et Revue de presse

La ministre Marguerite Blais et le député Samuel Poulin annoncent l’ouverture d’une Maison Gilles-Carle en Beauce

Articles - Image d'intro

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, et le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, annoncent aujourd’hui qu’une maison Gilles-Carle ouvrira ses portes en avril prochain en Beauce, afin de mieux soutenir les proches aidants de la région.

Ce projet consiste à développer un milieu de répit pour les proches aidants, afin de mieux répondre aux besoins croissants de la région pour ces services. La maison Gilles-Carle de la Beauce sera située sur le territoire de la municipalité de Saint-René, sur un site prêté gratuitement par un couple originaire de la Beauce, comprenant un vaste chalet en bois rond de sept chambres ainsi que deux chalets plus petits de deux chambres chacun, en forêt, sur le bord d’un lac privé.

Cette maison Gilles-Carle aura pour mission de fournir des soins répondant aux besoins physiques et psychosociaux des aidés, de même qu’une programmation d’activités adaptée et diversifiée. Ces services seront offerts en continu, tous les jours de la semaine, à tous les types de clientèle ayant besoin de répit. En plus de services de répit-hébergement, on retrouvera une halte répit de jour où l’aidé sera pris en charge durant la journée. Les proches aidants pourront quant à eux bénéficier de formation, de conférences, d’ateliers et de soutien psychosocial.

Le gouvernement s’est engagé à intensifier et à diversifier les services de répit au Québec, notamment en soutenant l’ouverture de huit maisons Gilles-Carle sur une période de quatre ans. Il s’assure ainsi de répondre aux besoins exprimés par les proches aidants du Québec, en demeurant le plus inclusif possible, sans discrimination de maladie, d’état de santé ou d’âge.

 

« Nous travaillons activement à mieux prendre soin des proches aidants, comme en témoigne l’ouverture de cette cinquième maison Gilles-Carle, après celles de Brome-Missisquoi, de Boucherville, de Chicoutimi et de Montréal. Cette maison de répit bénéficiera à l’ensemble de la communauté de la Beauce, et j’invite autant les proches aidants que les aidés à profiter de ce milieu chaleureux et reposant, dès ce printemps. »

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants

« Il s’agit d’une annonce majeure qui va bonifier de façon importante l’offre de service dans le domaine de la santé en Beauce. Notre région avait besoin d’une offre supplémentaire de services de répit pour les proches aidants qui soit accessible et adaptée à la diversité des profils et des réalités auxquelles sont confrontées ces personnes. Je suis ravi que notre gouvernement soit à l’écoute des enjeux qui sont propres à notre communauté, et surtout très fier qu’une telle initiative ait lieu ici, chez nous, dans Beauce-Sud. »

Samuel Poulin, député de Beauce-Sud

Faits saillants

Une équipe de 14 personnes, incluant notamment un gestionnaire, des auxiliaires aux services de santé et aux services sociaux, des infirmières auxiliaires, des éducateurs spécialisés et un technicien en travail social, sera sur place pour offrir des services de haute qualité.

La maison Gilles-Carle de la Beauce sera opérée par la Société Alzheimer Chaudière-Appalaches, un organisme à but non lucratif (OBNL), en collaboration avec l’établissement de santé et de services sociaux de la région.

Des liens seront tissés avec d’autres organismes du réseau local de services, par exemple avec des coopératives de services à domicile ou des organismes de popote roulante, afin d’offrir un meilleur soutien à la maison Gilles-Carle.

Notons qu’un montant de 140 000 $ non récurrent pour l’année financière 2019-2020 a été versé au Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches pour financer les frais de démarrage pour 11 lits.

Rappelons que le gouvernement a annoncé, en janvier 2019, l’octroi d’un montant de 200 000 $ à la Fondation Maison Gilles-Carle. Cette somme contribue au déploiement de ces maisons de répit afin de répondre aux besoins des proches aidants.

 

Retour à la liste des nouvelles

© Fondation Maison Gilles-Carle 2021. Tous droits réservés.